Se trouvant à 1 000 km au sud de Lima et à 2 335 m d’altitude, Arequipa compte maintenant presque 1 million d’habitants. Cette 2ème grande ville du Pérou a été inscrite en l’an 2000 comme « patrimoine mondial de l’Unesco ». Située entre le désert et la haute montagne, la ville oasis est entourée par 3 volcans dont l’altitude va de 5 000 à 6 000 m: le Misti, le Picchu Picchu et le Chachani. Le sillar (roche calcaire blanche de nature volcanique et acide), utilisé dans la construction des immeubles de la ville, explique le surnom de « la blanca » ou la ville blanche, donné à Arequipa. Votre séjour à Arequipa servira de transition et d’adaptation à l’altitude. Votre guide pourra vous conseiller et vous aider à vous adapter plus facilement à l’altitude (eau minérale, tisanes, repos et oxygénation en cas de besoin). Voici les principaux lieux à visiter à Arequipa :

 

1. Le centre historique autour de la « Plaza de Armas »

Construit en sillar, il représente un mariage judicieux entre l’architecture coloniale (style baroque) et la maçonnerie locale. La blancheur du sillar se retrouve dans les arcades, les voûtes, les restaurants et les cours. Ses maisons anciennes, en adobe, ont des toits en chaume.

 

2. Le monastère Santa Catalina

Ce couvent a été fondé en 1580. Il est toujours occupé actuellement par une vingtaine de religieuses qui utilisent 5 000 m² sur une superficie totale de plus de 20 000 m². Avec ses 5 rues portant des noms de villes espagnoles, il constitue « une ville dans la ville ». Son ouverture au public date de 1970. Ses éléments (cloîtres, parloirs, maisons anciennes avec portails en sillar…), de styles coloniaux assez variés, ont été bâtis durant une période allant du 16ème au 19ème siècle.

 

3. La Cathédrale d’Arequipa

De style néoclassique, elle a été fondée en 1656, au nord de la « plaza de Armas ». À l’intérieur, vous découvrirez des éléments de décor de diverses origines, lustre de Byzance, colonnes sculptées en marbre d’Italie…

 

4. Baignade dans l’une des 5 piscines des thermes de la Calera

À Chivay, près du canyon de Colca où la température moyenne ne dépasse pas les 15°C, vous pourrez vous baigner dans une eau thermale chaude, de 36 à 38°C ! La plupart des thermes sont en extérieur, dans un décor andin très agréable.

 

5. Visite du canyon de Colca

Cette visite est selon nous incontournable lors d’un voyage au Pérou ! Située à 164 km d’Arequipa, cette vallée intramontagnarde est connue pour ses villages dispersés et ses terrasses agricoles. Le canyon culmine à plus de 4300 m ! En s’arrêtant à la Croix du Condor, vous pourrez vous rendre compte de la profondeur de ce Canyon qui dépasse les 3 000 m, et également contempler les Condors en train de flâner entre les grands escarpements des montagnes. Il y a de nombreux miradors et belvédères à partir desquels vous pourrez prendre des photos extraordinaires des cultures en terrasse. Ici, la faune et la flore sont d’une extrême richesse. Les Vigognes (camélidés sacrés chez les Incas) peuvent être observées dans « la réserve nationale de Salinas y Aguada Blanca » située au pied du volcan Chachani. Leur laine sert à fabriquer des tissus de très haute qualité (il faut rappeler que Simon Bolivar avait tenu à ajouter l’image de la vigogne sur le drapeau péruvien). Dans cette réserve et dans les plateaux d’Arequipa en général, il est possible de voir d’autres camélidés protégés, comme les lamas et les alpagas. Pour le lama, la taille varie de 1 à 1,20 m et son poids peut dépasser les 180 kg. L’alpaga, quant à lui, ne dépasse pas 1 mètre et pèse au maximum 80 kg. La couleur du lainage peut être blanche, noire et blanche, grise, marron…

 

Droits d’auteur protégés par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.