Paracas est un village de pêcheurs, situé sur une péninsule de la côte pacifique, à 260 km au sud de Lima et à 15 km de Pisco. La baie de Paracas est considérée comme l’une des plus grandes réserves marines de la planète. En effet, le courant de Humboldt (courant marin froid) y produit une grande quantité de plancton animal (zooplancton), et végétal (Phytoplancton), ce qui représente une nourriture de choix pour les poissons, les crustacés et les mollusques. Au port de Paracas « el Chaco », vous découvrirez la symbiose entre les habitants, la mer et la nature environnante. Lors de votre passage à Paracas, voici une liste des endroits à visiter:

 

1. La réserve nationale de Paracas

Appartenant à la province de Pisco, cette réserve du désert péruvien s’étend sur 335 000 hectares, dont 217 594 hectares dans l’océan Pacifique. Créée en 1975, elle a pour but de protéger certaines espèces menacées:

Des oiseaux comme les pélicans, le goéland gris, la sterne inca, le bec en ciseaux noir, le pluvier argenté, le cormoran de Gaimard et de Bougainville, le condor des Andes, le manchot de Humboldt et le flamant du Chili ;
Des poissons comme la bonite du Pacifique oriental, la raie, l’Etropus externes, le Mustelus whitneyi, l’anchois et la sardine du Pérou ;
Dans la zone marine de la réserve, on trouve aussi des mammifères comme l’Otaria flavescens(otarie à crinière, le lion marin), l’otarie australe à fourrure, le dauphin commun à bec court et la loutre marine ;
D’autres animaux marins comme la tortue luth, la tortue verte, les lézards, les geckos, les pieuvres, les calmars, les palourdes, les crabes, les emeritas.
Concernant la flore, la réserve renferme une très grande variété d’algues (plus de 250) et l’Ulva fasciata ou laitue marine. Dans la zone désertique proche de la côte, on trouve des lichens, des morelles, de l’oxalis et des Geoffroea decorticans (arbustes).

 

2. La « cathédrale »

Une énorme masse rocheuse sur le littoral, sculptée par les vagues et les vents de sable soufflant du continent. Sa forme concave est une grotte où logent des loutres (mammifères carnivores) et des oiseaux marins. Le tremblement de terre d’Août 2007, qui a frappé la province de Pisco, l’avait endommagée en partie.

 

3. Les îles Ballestas

Leur nom provient des rochers creusés en forme d’arche. Étant l’une des régions les plus poissonneuses du globe, la baie de Paracas contient plus de 180 espèces de poissons, dont une dizaine de dauphins. Cette faune marine assez riche, attire plus de 60 espèces d’oiseaux marins, et près de 4 000 otaries ou lions marins. Ses oiseaux marins les plus célèbres sont le manchot de Humboldt, le cormoran de Bougainville, le cormoran à bec rouge, le Sterne Inca, le pélican thage et le fou varié. La quantité d’oiseaux est telle qu’on y récolte, périodiquement, le guano accumulé sur les rochers des îles Ballestas. Ce guano (fientes d’oiseaux) est mis en sac et exporté dans différents pays où il sera utilisé principalement comme fertilisant naturel. Une promenade de 2 h, en bateau, entre ces îles, vous permettra de découvrir cette réserve naturelle unique au monde, à l’occasion de votre voyage au Pérou.

 

4. Le Chandelier de Paracas

C’est une figure gravée sur un grand rocher, qui domine le nord-ouest de la baie de Paracas, et qui est toujours visible à partir de la mer.

 

Avec notre circuit les Incontournables du Pérou vous pourrez visiter Paracas et l’ensemble de ces sites.

Droits d’auteur protégés par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.